LE PARC SAMÀ

Le Parc Samà 

À seulement 5 km de Cambrils, en direction à Montbrió, nous rencontrons le parc historique, botanique et zoologique de la Costa Daurada, c’est un majestueux jardin historique catalogué comme Bien Culturel d’Intérêt National.

Si vous aimez les animaux vous pourrez voir, aussi, des oiseaux exotiques tels que les aras, des paons bleus, des faisans et des daims se poursuivant autour de la cascade.

Le parc compte aussi avec un labyrinthe indien, d’une étendue d’un hectare, et la visite au musée cave du vin, du vermouth et de l’huile.

Le Parc Samà, un jardin de mémoire

Les 14 hectares d’étendue du parc renferment d’importants souvenirs historiques et accumulent un patrimoine naturel, du paysage et culturel de premier rang. Le Parc Samà est inclus dans le Réseau Européen des Jardins Historiques car il constitue un échantillon original, unique au monde, des jardins romantiques et modernistes.

L’HÉRITAGE COLONIAL D’UN MARQUISAT

Le Parc Samà est un voyage d’aller et retour, d’émigration et de retour. Aller faire fortune en Amérique. Revenir et laisser l’héritage. D’autres arbres, d’autres oiseaux, d’autres vêtements et couleurs, d’autres arts….

Aventure, culture et richesse. Le Parc Samà c’est l’histoire du marquisat de Marianao.

LE ROMANTISME D’UN JARDIN

Un jardin romantique, des parterres français, un bois poétique et abstrait, des bananiers et des joncs qui cohabitent avec la glycine et les bougainvillées. Plus de huit- cents palmiers, des chênes majestueux et des cèdres élégants, des pins qui entourent le lac où habitent les canards et les tortues. Chercher l’inspiration des grands artistes….

Trouver le moment du calme. Une harmonie à peine improvisée. Un bois poétique, des lacs, des cascades et des ponts. Ce sont les compagnons d’un état d’âme, de la liberté et des retrouvailles. Des souvenirs d’une autre époque, d’un autre endroit.

C’est le romantisme, c’est le jardin du Parc Samà.

LE MODERNISME OU LA LOYAUTÉ DE L’ART ENVERS LA NATURE

Modernisme et nature. Leur lien inséparable de la main du maître d’œuvre Josep Fontserè i Mestres avec la collaboration d’Antoni Gaudí. Un endroit où comprendre le caractère exceptionnel des œuvres de ce catalan universel.

Des grottes, des passerelles et des bancs qui évoquent des rochers, des coquillages et des branches, conçus de façon méticuleuse pour être vues comme s’il s’agissait d’un paysage. C’est le début du modernisme et de la profession d’Antoni Gaudí, c’est l’architecture du Parc Samà.

VOLIÈRE MARIANAO: UN HOMMAGE AUX OISEAUX D’AMÉRIQUE CENTRALE